Certains, vu les problèmes que je connais actuellement, se posent la question, pourquoi n'effectue-t-il pas les formalités pour être éventuellement reconnu comme "Journaliste Professionnel" ?

Par ma littérature, à ce sujet, et exprimant tous les problèmes que je rencontre actuellement et que je suis même obligé de me justifier  pour éviter d'éventuels problèmes, certains se posent à juste titre "Pourquoi n'effectue-t-il pas les formalités pour être éventuellement reconnu comme "Journaliste Professionnel" ? "

Ils ont entièrement raison, se serait la solution la plus facile et qui me permettrait qu'on me laisse tranquille et éviter que je rencontre des problèmes.

Personnellement, j'y ai pensé !!!

J'ai effectué certaines démarches qui m'ont pas aboutis, j'en reparlerai plus loin dans cet exposé !!!

Le 11 mars 2018, je fêterais mes quarante ans de photos.

En mars 1978, j'ai exercé comme "correspondant de presse" pour le journal "L'Écho du Centre" de La Louvière, racheté par la "Nouvelle Gazette" du groupe "Sud Presse"

Puis j'ai arrêté mes activités, j'ai continué comme photographe amateur, et depuis 2008, j'ai recommencé en créant un blog sur skynet portant déjà, le nom de "Les Trois J de Tournai"

Par mon statut de chômeur de plus de 50 ans, j'avais le droit, sous certaines conditions d’exercer une activité indépendante.

J'ai effectué les démarches, et en accord avec l'ONEM, j'ai commencé mes activités officielles sous statut indépendant à titre accessoire  depuis le 01 mai 2009.

Donc, le 11 mars 2018, je fêterais mes quarante ans de photos. mais 30 ans de photographie amateur, et si j'inclus ma période de "correspondant de presse" et mon activité actuelle, à peine 10 ans de photographie de presse.

Pourquoi, en cette date du 01 mai 2009, ne pas avoir commencé les démarches pour obtenir le précieux sésame pour être reconnu "Journaliste Professionnel"

Avant d'introduire, une éventuelle demande de reconnaissance de "Journaliste Professionnel" auprès de l'AJP, il était plus intéressant tout d'abord de faire reconnaître le site " Les Trois J de Tournai" commandé à l'époque auprès de LMDI (La Maison de l'Informatique) soit reconnu en tant qu'Organe de Presse

Donc, en date du 07 juillet 2009 à 12H54', j'ai expédié un mail auprès de l'UPP afin de demander une éventuelle adhésion du site comme Organe de Presse "On Line" !!!

Le jeudi 16 juillet 2009 à 12H21', j'ai reçu le mail suivant de l'UPP :

"Monsieur Segers,

Nous avons visité votre site et il peut convenir pour une affiliation moyennant  la mention explicite des nom, adresse et tel de l’éditeur responsable.

Il faut aussi appliquer les règles de la charte de qualité et la signer.

On peut considérer que la galerie fait partie du site et forme un tout en attendant que vous ayant un vrai site internet.

(A ce niveau, j'étais occupé, et j'étais en contact avec LMDI pour  créer un site)

Nous analysons votre demande sur base de la dernière version en ligne de votre site. Vous pouvez faire la demande en tant que éditeur indépendant (donc non inscrit au Moniteur belge).  Votre demande est toujours soumise à l’approbation du Bureau de l’UPP qui donnera son accord pour une agréation.

Je joins en annexe un dépliant reprenant les avantages de l’affiliation à l’UPP.

Bien à vous"

Suite à ce mail, j'ai effectué les différentes démarches pour être reconnu.

Le 23 juillet 2009 à 14H51', j'ai reçu le mail suivant de l'UPP :

Monsieur Segers,

Notre secrétaire général a vu votre site et est d’accord pour une agréation de principe de votre publication on line. Nous vous envoyons en annexe la lettre d’agréation ainsi que les 2 factures relatives par courrier.

La facture du droit d’inscription (FV2 9/095) vient de nous être payée (84,70 €) et nous vous en remercions.

Il reste la cotisation minimale de 169,40 € (tvac).

L’agréation sera confirmée lors de la réunion du Bureau de lUPP du 29 août 2009 et moyennant mention de l’éditeur responsable sur votre site (voir ci-après).

Nous insistons sur le respect de la charte de qualité que vous avez signée et vous demandons de faire au plus vite les démarches pour faire figurer sur votre site la mention  explicite des nom, adresse et téléphone de l’éditeur responsable (qui doit être une personne physique) de votre périodique on line.

Les autres points (contenu, déontologie , monitoring du site..) de la charte sont d’application et le site peut faire l’objet d’un contrôle en cours d’année.

Dès que c’est fait merci de nous en avertir, nous pourrons alors faire valider votre affiliation (envoi documents de presse après paiement de la cotisation).

Lors  de la réunion du Bureau de l’UPP du 29 août 2009, ma reconnaissance a été admises auprès de l'UPP et je suis devenu officiellement Éditeur de l' UPP sous le nom de "Chez Les Trois J de Tournai" et le site "Les Trois J de Tournai", est devenu l'édition officielle de l'Editeur "Chez Les Trois J de Tournai" et le site "Les Trois J de Tournai" est devenu comme cela, un Organe de Presse "On Line" reconnu par l'UPP

Au niveau de la protection du contenu du site, il fallait que je puisse créer un copyright et cela a été effectué par la création de celui-ci : 

search Copyright -Les Trois J de Tournai.be

Afin que ce copyright soit reconnu et enregistré, j'ai demandé nom adhésion auprès de la Sofam.

Elle a été reconnue et je suis devenu membre associé de la Sofam sous le n° 84/37 dans les catégories : "Photographe"(Pour toutes les photographies qui ne ferait pas partie du site), "Photographe de Presse"( pour le contenu de la galerie du site, puisque reconnu comme organe de presse) et "Vidéaste"

La première étape était donc terminée !!!

Il ne me restait plus qu'une dernière étape à suivre pour effectuer le tour du problème et être reconnu éventuellement comme "Journaliste Professionnel AJP"

Pourquoi être éventuellement reconnu comme  "Journaliste Professionnel AJP"  ?

Car en Belgique, le titre de "Journaliste Professionnel" est un titre protégé et ne peut être porté que la personne qui est reconnu en tant que tel et qu'il n'existe qu'une seule association professionnelle qui reconnaît le titre de "Journaliste Professionnel" et c'est l'AJP

Au niveau du journalisme, il y a bien d'autres fonctions que l'on peut exercer et dont celles-ci ne sont pas réglementées et dont le titre n'est pas reconnus et protégés.

C'est ce que j'ai fait pour ma part, j'exerce la fonction de "Photographe de Presse" (fichiers images intégrés dans le site "organe de presse de l'UPP)  de  "Photo Journalisme", de "Rédacteur en Chef du Site" qui pour ma part, sauf avis contraire, je n'ai pas connaissance que ces trois  fonctions seraient reconnues,et protégées en Belgique.

Après bien des déboires, notamment la destruction du site "Les Trois J de Tournai" par LMDI (La Maison de l'Informatique), dont une action en justice a été introduite auprès du curateur de la faillite de LMDI afin de récupérer ma base de données et pouvoir la réintégrer dans le site "Les Trois J de Tournai" qui a été créé par moi -même et remis en ligne le 06 octobre 2014.

Donc, il ne restait plus qu' à mettre en route, la deuxième phase de reconnaissance, c'est à dire demander une éventuelle adhésion comme "Journaliste Professionnel" AJP 

J'ai pris contact avec les services de l'AJP afin de connaître les conditions éventuelles pour une éventuelle reconnaissance.

Qu'elles sont elles ?

Sources données : Site AJP

Pour devenir membre de l’union professionnelle, il faut au préalable :

→ pour les stagiaires et les collaborateurs de presse : être admis par le conseil de direction de l’AJP ; → pour les journalistes professionnels : être reconnu par la Commission d’agréation ; → pour les membres honoraires (ils ont quitté la profession ou n’exercent plus d’activités journalistiques) : en faire la demande au secrétariat ; → pour les étudiants en journalisme : suivre les modalités convenues entre l’institution et l’AJP.

Les formulaires de demande d’admission ”stagiaire” et de demande d’agréation ”professionnel” sont téléchargeables dans la section « Documents de presse » du site.

L’affiliation à l’AJP emporte automatiquement l’affiliation à l’Association générale des journalistes professionnels de Belgique (AGJPB).

Sources données : Site AJP

Pour connaitre les formalités, j'ai pris contact avec le secrétariat général de l'AJP, afin de connaitre en détail, les formalités requise pour une demande en bonne et due forme pour une éventuelle reconnaissance.

Il m'a été répondu ce qui suit : 

"Je fais suite à votre courriel du 11 juin, auquel je dois malheureusement répondre par la négative. En voici les raisons.

Ce n’est pas l’AJP mais une commission d’agréation (officielle et paritaire) qui reconnait le titre de journaliste professionnel, et c’est le SPF Intérieur qui émet la carte de presse. Les conditions de la loi de 1963 sur cette reconnaissance du titre imposent que le journalisme soit votre profession rémunérée et principale. Je ne vois dès lors aucune possibilité pour vous de bénéficier pour l’instant de cette reconnaissance.

C’est, en revanche, l’AJP qui délivre la carte de « stagiaire », mais sur la base des mêmes conditions (sauf le délai) que la loi de 1963.

Tout cela ne porte pas de jugement sur la nature de vos activités et la qualité de votre site. Par ailleurs, l’absence d’une carte de presse n’interdit ni n’empêche (sauf certains lieux et/ou circonstances particulières) d’avoir des activités journalistiques et de les faire rémunérer."

Au vu de cette réponse, mon activité est accessoire et non principale, comme demandé et non rémunéré.

Mon activité ne m'a jamais rapporté  le moindre euro, donc les conditions principales n'étant pas remplies, je ne peux en aucune manière pouvoir bénéficier du statut.

Une autre solution, m'inscrire auprès d'une école de journalisme reconnue.

Mais, à ce niveau, je vais fêter mes soixante ans  en août prochain, je suis porteur d'un graduat en comptabilité, donc un titre suffisant pour pouvoir m'inscrire auprès d'une école de journalisme.

Mais fatigué, de plus, j'ai suivi neuf de cours du soir, alors le temps de terminer d'éventuelles études et effectuer mon stage, j'aurais plus ou moins 65 ans, âge de la retraite, mais comme indépendant, je pourrais encore exercé après l'âge de la pension et c'est ce que je compte faire.

Il ne resté plus qu'une seule solution.

Je savais que cela ne servait à rien, mais je voulais allez jusqu'au bout des choses, et que je ne puisse jamais regretter quoi que se soit et que j'aurais tout fait pour arriver à une éventuelle reconnaissance.

C'est pourquoi, j'ai pris contact avec a commission d'agréation afin d'obtenir une dérogation spéciale.

Comme exprimé plus haut, cela ne servait à rien, mais j'ai quand même pris contact avec cette commission d'agréation dont je n'ai jamais reçu de leur part une réponse, ce que je trouvais normal.

Je conclu, cet article en précisant ce qui suit : 

Je ne suis pas "Journaliste Professionnel", je me suis jamais pris pour, et je n'ai jamais dit que je l'étais, et au vu de ce qui précède , je ne serai jamais reconnu comme tel.

Je ne changerai pas, je ne prendrai jamais le titre de "Journaliste Professionnel", et je ne dirai jamais que je le suis.

Alors, Mesdames, Messieurs, les emmerdeurs, cela ne sert à rien de m'attaquer, de vous faire passer pour moi, et essayer d'une manière ou d'une autre de me nuire et d'exprimer que soit disant que je suis "Journaliste Professionnel" que je prétend l'être ou que je le titre protégé par les lois belges, je ne le suis pas, je ne l'ai jamais été, et je ne le serai jamais.

Alors, foutais moi la paix, et laissez moi vivre.

A bon entendeur, salut !!!

 

 

Nouveau !

Pour vos mobiles

Recherche


Choisissez une langue

frarnlendeiwitptrues

Tournai heure locale

Evènements

Février 2020
L Ma Me J V S D
1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29

Météo Tournai

 

Publicité

Liens

Etiquettes

Météo Tournai

 

Coordonnées

Imprimer

Chaussée de Douai 147
7500 Tournai
Belgique
+32 472 68 74 46

Inscription Newsletter

Created by Created by Skydoo