Le parcours de Marie-Christine Marghem et sa pratique de la gestion de ses dossiers !!!

En principe, mon travail n'est pas de dénigrer jusqu'à un certain point l'intégrité d'une personnalité politique, car je suis tenu par le droit de réserve.

Mais quand on ment à ce point à la population sur certains sujets et surtout sur ses origines politiques, alors, il faut avoir le courage de bafouer le droit de réserve.

Je ne bafoue, même pas le droit de réserve, je rétablis la vérité, ce qui est le plus important pour un membre de la presse.

Je ne suis pas, contre un  parti, en particulier, du moment que celui-ci suit, au préalable le  principe de base la défense démocratique.

Donc, je compte effectuer une mise au point sur Madame Marie-Christine Marghem, et je n'ai rien contre le MR  puisque parti démocratique, mais contre un membre de son parti.

D'ailleurs pour ceux qui me connaissent, il a bien d'autres partis, d'autres personnes que je combat en permanence, car pour ma part ils suivent une doctrine qui est tout, sauf démocratique.

J'espère que le MR ne m'en voudra pas, ce n'est pas contre lui que je disserte dans cette parution, mais contre un des membres

Pour illustrer mes propos, je vais faire appel  au passé, et à mon histoire commune (parcours politique) avec Madame Marie-Christine Marghem !!!

J'ai quitté la politique, car, je ne me sentais pas à ma place !!!

Peut être pas d'expérience suffisante, ou de notoriété et d'ego suffisant pour faire partie  de ce monde qu'est la politique ?

Je m'en formalise pas, de toute manière, je n'avais pas l'esprit et le souhait d'une carrière politique à quelque niveau que se soit, même communal !!!

Mais je me sert de ma toute petite expérience politique pour effectuer mon travail d'éditeur de presse, de photographe de presse, et de rédacteur du site.

Mais je m'insurge sur le mensonge qu'exprime Madame Marghem sur ses origines politiques !!!

Le fait de quitter un parti pour un autre, n'est pas un crime, loin de là , c'est la vie, et pour un mandataire politique c'est quelque fois inévitable pour continuer son travail par rapport à l’évolution éventuelle de son idéologie et s'il n'est plus en phase avec la doctrine de son parti, et si une autre doctrine, et une autre idéologie reflète mieux sa conception des choses la défense de celle-ci

Ce n'est pas un mal que du contraire, ceci est même souhaité si le politique n'est vraiment plus en phase avec les idéologies du parti.

Ce n'est pas le premier ou la première qui change de parti, c'est même de notoriété publique et il ne s'en cache pas.

Je ne critique pas, et je ne suis pas contre ce genre de changement.

Mais ce que je ne peux accepter c'est de la manière comment les choses se déroulent

Au début, j'étais membre du PSC, ainsi que Madame Marie Christine Marghem, j'ai même était trésorier du parti au niveau du triple arrondissement de Tournai-Ath-Mouscron sous le dernier mandant du président de l'époque, Monsieur Philippe Maystadt.

C'est à ce niveau que j'ai connu Madame Marie-Christine Marghem et sa manière de voir les choses.

Déjà à cette époque, et son départ en politique et son idéologie, n' était pas en phase du parti qu'était le PSC, à l'époque  elle a intégré l'aile droite du parti.

Son idéologie était déjà portée pour le libéral.

Puis, c'est plainte à plusieurs reprises au chef de file de l'époque, le regretté Georges Sénéca qu'elle n'avait pas de place de choix éligible sur une liste, car elle n'est qu'arriviste et carriériste.

Malgré quelle est d'idéologie libérale, si le PS lui aurait proposé, à l'époque une place, elle n'aurait pas hésité une seule seconde

A une certaine époque, il y a eu une scission au niveau du PSC, où c'est créé le MCC, avec comme président de ce nouveau parti, le président de l'époque du PSC, Monsieur Gérard Deprrez qui a rejoint le , le PRL, le PFF, le FDF et le MCC, partis libéraux et de centre-droit, se sont fédérés en une nouvelle formation politique pluraliste, fondée sur les valeurs du libéralisme social.

C'est, à ce moment là que l'on remarqué où jusqu'où Madame Marghem avait le goût du pouvoir et ferait tout pour arriver au sommet de celui-ci, et briguer un poste de choix.

Lors d'une élection communale, suivant les résultats, souvenez-vous, Madame Marghem, votre bagarre et la guerre des tranchées ouverte entre vous , et Madame Marie-Hélène Crombez, membre du même parti afin d'obtenir un poste d'échevin !!!

Vous avez même osé, ordonné au bourgmestre de l'époque de prendre la porte de sortie sous le prétexte que vous aviez eu plus de voix de préférence que lui et qui n'avez que vous qui puissiez être bourgmestre

Ce qui eu pour conséquence qu'immédiatement le PS, rompa les négociations et demanda au cdH de l'époque d'entrer dans la coalition.

Le cdH vous doit les plus vifs remerciements,pour avoir pu rentrer dans la majorité, car sans cette guerre de tranchée provoquée par votre part, le cdH aurait toujours été dans l’opposition et vous auriez déjà exercé  le pouvoir.

C'est votre arrivisme et votre esprit de carriérisme qui vous a interdit à cette époque de prendre le pouvoir.

Vous n'en êtes pas resté là, par votre fonction de Ministre de l'Energie, souvenez-vous d'un 19H30' sur le plateau du journal télévisé de la RTBF, où vous aviez comme interlocutrice, Madame Johanne Montaye, chef de la cellule politique de la RTBF dont vous ne vouliez, non seulement pas  répondre à ses questions,et la prendre pour une moins que "rien" par vos invectives et la manière de lui répondre.

Ici, vous franchissez encore une autre marche, où jusqu'où êtes vous prête à vous rendre dans votre manière d'agir ?

Pour illustrer ceci, voici les propos que j'ai tenu dans mon profil Facebook de ce 11 octobre 2015, par rapport à un article du Nord Eclair du 10 octobre 2015 publié à 14H55' :

«Marghem est une menteuse!», selon Paul-Olivier Delannois

Voici le commentaire que j'ai publié, ce 11 octobre 2015 dans mon profil Facebook en partageant l'article :

"Par un passé commun par mon parcours politique (j'ai quitté ce monde depuis plusieurs années), dans lequel j'ai côtoyé, Madame Marie-Christine Marghem, vous avez entièrement raison Monsieur Pol-Olivier Delannois.

Si on la suit, de plus, dans son parcours dans ses différents dossiers, il existe plusieurs incohérences, et elle n'arrête pas de se contredire et changer d'opinion suivant l'attaque, les différents propos, la critique émise par ses collègues parlementaires.

Madame Marghem n'est qu'une vrai girouette (je pèse mes mots) !!!

Une vérité que l'on doit mettre à jour, à certains moments, elle exprime qu'elle a toujours était libérale,et du MR.

Premièr mensonge, Madame Marghem, vous faisiez partie du PSC (anciennement PSC, actuel cdH par changement de nom), du temps de son président, à l'époque de Monsieur Gérard Deprez.

Vous êtes partie avec Monsieur Gérard Deprez au MCC pour intégrer le parti libéral,

Alors s'il vous plait, si vous commencez à mentir sur vos origines politiques !?!"

Si j'ai pris la peine d'insérer cette publication, c'est afin que l'on ne puisse  pas dénaturer mes propos tenus dans Facebook, et que l'on ne retire pas ceux -ci du contexte réel et historique !!!

 

 

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Nouveau !

Pour vos mobiles

Recherche


Choisissez une langue

frarnlendeiwitptrues

Tournai heure locale

Evènements

Juin 2019
L Ma Me J V S D
1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30

Météo Tournai

 

Publicité

Liens

Etiquettes

Météo Tournai

 

Coordonnées

Imprimer

Chaussée de Douai 147
7500 Tournai
Belgique
+32 472 68 74 46

Inscription Newsletter

Created by Created by Skydoo