L'extrême droite qui est elle exactement ? Comment la définir ? Les dangers d'adhérer à ce mouvement ?

Certaines, certains pourraient me définir comme un idéaliste, car je poursuis une seule chose, c'est pour que ceux qui le souhaitent, il y a moyen de vivre en communauté, sans trop de difficultés et sans trop de conflits

Pour d'autres, dont je ne partage pas leurs principes, mais que j'accepte contrairement à eux le dialogue, la liberté d'expression, qu'eux refusent, je ne suis qu'un anarchiste, même certains déclarent que je suis le parfait des cons, le roi des cons pour d'autres.

Qu'est-ce qu'un con ?

Voilà ce que l'on peut retrouve dans le dictionnaire : "Con est un mot polysémique et un substantif trivial qui désigne à l'origine le sexe de la femme. Au sens figuré, le mot con est aussi un mot vulgaire en général employé comme insulte dans les pays francophones,mais dans un sens très atténué, voire amical, dans le Midi de la France. Il désigne une personne stupide, naïve ou désagréable, de même que ses dérivés « connard » et « connasse ». Con a aussi un emploi impersonnel, souvent dépréciatif dans les expressions « jouer au con », « bande de cons », etc. Le mot dérivé « connerie » désigne une erreur, une bêtise, la stupidité en général.

Obtenir le mot « con » en modifiant un panneau ou une enseigne est pour certains un jeu.

Con est également à l'origine du nom des confréries de Conards, sociétés festives et carnavalesques traditionnelles de Normandie, Auvergne, Bourgogne…"

S'ils veulent me définir comme tel, je peux les rassurer j'accepte volontiers qu'ils me qualifie de ce beau mot de la langue française, si cela peut les satisfaire.

En ces moments difficiles, tout le monde se cherche, surtout lors d'une campagne électorale, pour choisir son camp et élire des personnes afin de les représenter et qu'ils puissent les défendre dans tous domaines de la société.

Quel est le bon choix ?

Le choix d'un parti ?

Il n'y en  pas, car, au vu des différentes idéologies qu'il existent, il pourraient y avoir tellement de partis différents

Existe-t-il un bon ou un mauvais parti ?

Non, sauf si ce parti, afin d'arriver au pouvoir déclenche d'une manière inconsidérée de faire en sorte de se servir des problèmes d'une catégorie de  personnes contre toutes les autres, et démontrer, à ceux qui souffre que ceux-ci sont manipulés par certains  politiques et que seule l'idéologie de ce parti peut trouver les seules solutions pour sauver cette couche de la population, de la misère, des problèmes.

C'est là, le danger, vu les différentes idéologies que l'on rencontre, le substantif qui est malheureusement galvauder, c'est la liberté individuelle.

Dans nos pays démocratiques, la seule vision qui peut être développée par tous parti, et la seule qui comptabilise un vrai sens, c'est la liberté individuelle.

Malheureusement, cette liberté à une limite, malgré que tous le monde accepte cette notion, notre liberté individuelle cesse quand la liberté de l'autre commence et qui n'est pas en adéquation avec celle de l'autre.

Le politique a pour essence de trouver un équilibre afin que tout un chacun puisse vivre décemment sa liberté individuelle en respectant l'autre, c'est ce qu'on appelle vulgairement la vie communautaire et en société.

C'est sur cette base que fonctionne la démocratie !!!

Le grand homme qu'était pour moi, Winston Churchill disait de la démocratie ce qui suit : 

"La démocratie est un mauvais système, mais elle est le moins mauvais de tous les systèmes."

En fait comment pourrais-ton définir la démocratie ?

  • Système politique, forme de gouvernement dans lequel la souveraineté émane du peuple.
  • État ayant ce type de gouvernement.
  • Système de rapports établis à l'intérieur d'une institution, d'un groupe, etc., où il est tenu compte, aux divers niveaux hiérarchiques, des avis de ceux qui ont à exécuter les tâches commandées.

Une autre définition :  Etymologie : du grec dêmos, peuple, et kratos, pouvoir, autorité. La démocratie est le régime politique dans lequel le pouvoir est détenu ou contrôlé par le peuple(principe de souveraineté), sans qu'il y ait de distinctions dues la naissance, la richesse, la compétence... (principe d'égalité). En règle générale, les démocraties sont indirectes oureprésentatives, le pouvoir s'exerçant par l'intermédiaire de représentants désignés lors d'électionsau suffrage universel.

Les autres principes et fondements de la démocratie :

La démocratie s'oppose aux autres régimes politiques que sont :

On parle de démocratie économique ou sociale lorsque les droits sociaux, au logement, autravail, à l'éducation... sont garantis.

>> Terme connexe :Centralisme démocratique >>> Terme connexe : Démocratie antique >>> Terme connexe : Démocratie chrétienne >>> Terme connexe : Démocratie constitutionnelle >>> Terme connexe : Démocratie d'opinion >>> Terme connexe : Démocratie directe >>> Terme connexe : Démocratie indirecte >>> Terme connexe : Démocratie libérale >>> Terme connexe : Démocratie participative >>> Terme connexe : Démocratie populaire >>> Terme connexe : Démocratie représentative >>> Terme connexe : Démocratie semi directe >>> Terme connexe : Démocratiser, démocratisation >>> Terme connexe : Démocrature >>> Terme connexe : Démophile >>> Terme connexe : Postdémocratie >>> Terme connexe : République >>> Terme connexe : Souveraineté >>> Terme connexe : Transition démocratique >>> Bibliographie : Démocratie >>> Article : La démocratie reste à conquérir !

                 Mode de scrutin, médias, Europe.. >>> Article : Démocratie ethnique ou démocratie égalitaire ?

                Racisme ou lutte des classes ? >>> Article : La morale en politique

               Au-dessus de la démocratie et de la souveraineté du peuple... >>> Article : La République, une nécessité pour la démocratie

              Synthèse d'un chapitre de l'ouvrage collectif "Mémento du Républicain" (Ed. Mille et unes nuits, 2006) >>> Article : Postdémocratie : La remise en cause sournoise de la démocratie >>> Article : Le "Oui" irlandais au Traité de Lisbonne : Une conception pour le moins originale de la démocratie >>> Article : Politique et démocratie. Propositions pour une refonte des institutions. >>> Article : Le mariage pour tous, la démocratie en danger ? >>> Article : Une définition simple et opératoire de la démocratie

             proposée par un internaute. >>> Article : Quand Alexandre Zinoviev dénonçait la tyrannie mondialiste et le totalitarisme démocratiqu

           Dernier entretien en terre d'Occident : juin 1999 >>> Citations sur la démocratie - copié collé du site : http://www.toupie.org/Dictionnaire"

 

Donc, les partis démocratiques défendent et essayent de trouver des solutions durables afin de rejoindre la notion " la souveraineté émane du peuple".

Donc, au vu de ce qui a été exprimé ci-avant qui est contre et combat la démocratie et surtout les partis qui s'efforcent et s'emploie pour que le jeu de la  démocratie  puisse être exercée.

Qui combat la démocratie ?

Le parti des extrêmes 

Qui sont-ils ?

Le plus dangereux, c'est ce qu'on se limite à parler  l'extrême-droite qui est dangereuse, c'est un fait, mais pourquoi, ne parle-t-on jamais,ou très peu de l'extrême gauche ?

Qui est l'extrême gauche ?

"Définition de l'extrême gauche L'expression "extrême gauche" désigne l'ensemble des courants politiques situés à gauche des mouvements réformistes et de la gauche antilibérale traditionnelle (Parti socialiste, Parti communiste, Radicaux de gauche, Parti de Gauche, les Verts…). L'expression "extrême gauche" trouve son origine dans l'emplacement des partis au sein des assemblées parlementaires. La diversité des mouvements d'extrême gauche et leur caractère souvent éphémère ne permettent pas d'en donner une définition précise, d'autant que certains de ces mouvements ne se revendiquent pas comme étant d'extrême gauche pour éviter tout amalgameavec l'extrémisme. Les mouvements d'extrême gauche rejettent la démocratie libérale et militent pour l'abolition ducapitalisme. Pour eux, seule la révolution permettra de créer une société égalitaire. Ils refusent souvent de s'intégrer au fonctionnement démocratique normal. Parmi eux, certains groupes ougroupuscules extrémistes peuvent avoir recours à la violence, voire au terrorisme (Groupe "Action Directe", Brigades rouges, Fraction armée rouge dans les années 1970-1980). Les doctrines des mouvements d'extrême gauche sont souvent issues d'interprétations radicales du marxisme ou du communisme : maoïsme, trotskisme, castrisme, luxemburgisme,conseillisme, ... En général, on classe également les mouvements anarchistes parmi l'extrême gauche.

>>> Terme connexe :Extrémisme >>> Terme connexe : Gauche >>> Terme connexe : Gauchisme >>> Terme connexe : Revolution >>> Terme connexe : Ultragauche >>> Bibliographie : Extrême gauche >>> Citations : Extrême - copié collé du site : http://www.toupie.org/Dictionnaire"

Qu'est ce que l'extrême-droite ?

Définition de l'extrême droite L'expression "extrême droite" désigne l'ensemble des partis et mouvements politiques qui défendent des idées et des valeurs de droite en s'appuyant sur un nationalisme et un traditionalisme très marqués, en les formulant de manière radicale notamment à l'encontre des tendances politiques libérales ou socialistes. Son autoritarisme et son hostilité aux principesdémocratiques peuvent conduire certains mouvements d'extrême droite à faire preuve de violence, voire de terrorisme pour imposer leurs vues. Les mouvements d'extrême droite sont aussi caractérisés par différentes manifestations dexénophobie, pouvant aller jusqu'au racisme, faisant des étrangers leurs boucs émissaires. Ils dénoncent fréquemment les objectifs conspirationnistes de la franc-maçonnerie et du prétendu "lobby juif".

Selon Michel Winock, historien français, les discours de l'extrême droite répondent à neuf caractéristiques :

  • la haine du présent, considéré comme une période de décadence ;
  • la nostalgie d'un âge d’or ;
  • l'éloge de l'immobilité, conséquence du refus du changement ;
  • l'anti-individualisme, conséquence des libertés individuelles et du suffrage universel ;
  • l'apologie des sociétés élitaires, l'absence d’élites étant considérée comme une décadence ;
  • la nostalgie du sacré, qu'il soit religieux ou moral ;
  • la peur du métissage génétique et de l’effondrement démographique ;
  • la censure des mœurs, notamment la liberté sexuelle et l'homosexualité ;
  • l'anti-intellectualisme, les intellectuels n’ayant aucun contact avec le monde réel (Poujadisme).

Les mouvements de l'extrême droite prennent des formes très variables, allant de partis siégeant à l'extrême droite de l'hémicycle (c'est l'extrême droite parlementaire. Ex : Front National), à desgroupuscules insurrectionnels pouvant être violents ou partisans du néonazisme, admirateur du IIIème Reich. L'appellation "extrême droite" est réfutée par certains partis pour le risque d'amalgame avec l'extrémisme. Exemples de courants de l'extrême droite :

>>> Terme connexe : Droite >>> Terme connexe : Extrémisme >>> Terme connexe : Fachosphère >>> Terme connexe : Néofascisme >>> Bibliographie : Extrême droite >>> Article : RMC, la radio du patronat

      : Pourquoi elle fait le jeu du Front national

>>> Article : Le Front national est-il un parti d'extrême droite ?

      Quelques considérations sur la notion d'extrême

>>> Article : La FAPEC, nouvelle fédération de parents d'élèves

      : L'extrême droite veut entrer dans l'école

>>> Article : Suggestions aux partis de gauche pour combattre le FN >>> Article : L'UMP et les sirènes de l'extrême droite >>> Article : A droite toute !

      (Un panorama de l'extrême droite et autres mouvements réactionnaires)

>>> Citations : Extrême - copié collé du site : http://www.toupie.org/Dictionnaire"

Pour ma part pour arriver à un certain "Vivre ensemble", la démocratie que l'on croit en elle ou non, comme définit plus haut par ce que Winston Churchill a émis comme opinion à ce sujet : "La démocratie est un mauvais système, mais elle est le moins mauvais de tous les systèmes."
Mais, voilà, la majorité des pays où une certaine bonne vie en société existe on choisit la défense de ce type de société, le développement de la démocratie.
Le système est imparfait, c'est normal puisque que c'est le choix de l'homme qui lui aussi est imparfait, alors, comment voulez-vous que la société puisse être parfaite puisqu'elle est à l'image de l'homme et cette société ne peut qu'être qu'imparfaite !!!
Si imparfaite, soit elle, cette société, pour un certain "vivre ensemble", est le seul moyen d'arriver à créer ce concept "humain" c'est de respecter le choix qu'on choisit la majorité d'individu sur terre, c'est à dire travailler pour la réalisation d'une certaine "démocratie"
Quel est la vision de la démocratie par de grand noms de défenseur de cette démocratie : 

Il faut dénoncer les abus de langage

«  Nous sommes victimes d'un abus de mots. Notre système (les « démocraties » occidentales) ne peut s'appeler démocratique et le qualifier ainsi est grave, car ceci empêche la réalisation de la vraie démocratie tout en lui volant son nom. » Serge-Christophe KOLM.

«  Ceux qui défendent un régime quel qu'il soit, le proclament démocratique et craignent de devoir cesser d'employer le mot démocratie, dès lors qu'il n'admettrait plus qu'une seule signification  ». George ORWELL

Les définitions qu'on en donne sont hétéroclites ou lapidiares

«  C'est avant tout le libre choix des gouvernants par la totalité des citoyens. » Georges BUIS

«  La démocratie, c'est d'abord la parole.  » SOLLERS

«  (C'est) plusieurs partis ( qui) rivalisent pour le pouvoir tout en maintenant les droits des individus.  » SCHUMPETER

Chacun en pense plus ou moins de bien

«  (C'est) la seule organisation sociale qui préfère réellement les personnes vivantes aux personnes morales ou abstraites.  » Yves JAGU

 «  La démocratie est un mauvais système, mais elle est le moins mauvais de tous.  » Winston CHURCHILL

La conception qu'en ont les politiciens qui s'en réclament, est très différente

« La démocratie ne consiste pas à mettre épisodiquement un bulletin dans une urne, à déléguer les pouvoirs à un ou plusieurs élus puis à se désintéresser, s'abstenir, se taire pendant cinq ans. Elle est action continuelle du citoyen non seulement sur les affaires de l'Etat, mais sur celles de la région, de la commune, de la coopérative, de l'association, de la profession. Si cette présence vigilante ne se fait pas sentir, les gouvernements (quels que soient les principes dont ils se recommandent), les corps organisés, les fonctionnaires, les élus, en butte aux pressions de toute sorte de groupes, sont abandonnés à leur propre faiblesse et cèdent bientôt, soit aux tentations de l'arbitraire, soit à la routine et aux droits acquis ... La démocratie n'est efficace que si elle existe partout et en tout temps. » Pierre MENDES-FRANCE

« Le problème de l’individu est de vivre d'abord sa vie quotidienne. Ses soucis personnels et ceux de sa famille l'absorbent ; le nombre des citoyens qui suivent les affaires publiques avec le désir d'y prendre part est limité. Il est heureux qu'il en soit ainsi. La cité, la nation, où chaque jour, un grand nombre de citoyens discuterait de politique serait proche de sa ruine. Le simple citoyen, qui est un vrai démocrate, se fait, en silence, un jugement sur le gouvernement de son pays et, lorsqu’il est consulté, à dates régulières, pour l'élection d'un député par exemple, exprime son accord ou son désaccord. Après quoi, comme il est normal et sain, il retourne à ses préoccupations personnelles qui ont leur grandeur, ne serait-ce que par ce qu'elles ont de nécessaire, non seulement pour chaque individu, mais pour la société. » Michel DEBRE

Ces différentes visions démontrent qu'il est difficile de défendre une certaine démocratie puisqu'au vu de ce qui précède, puisque la définition de la démocratie peut être différente d'une personne à l'autre

Puisque notre "beau principe" d'une certaine idéologie d'un concept de vie est la défense de la démocratie qui veut détruire ce bel outil de création d'un "certain vivre ensemble" ?

L'Extrême droite et l'extrême gauche

Au vu de ce qui précède, si vous, vous sentez démocrate, vous ne devez qu'avoir un seul but défendre à tout prix, notre beau principe "notre démocratie" et combattre à tout prix, l'extrême droite et l'extrême gauche qui font tout pour détruire ce beau principe

Etre complet, ce n'est pas évident, voir impossible, mais les quelques principes définitions qui vous ont été donnés ci-dessus n'avez que pour but de définir le seul projet qui pour ma part doit être développé pour une vie en société, et définir ceux qui veulent détruire ce principe de vie.

Actuellement, nous sommes confrontés au terrorisme ?

L'on donne un nom au terrorisme, actuellement, le nom qui revient le plus souvent, c'est Daesh, mais, il n'est pas le seul, et c'est, là qu'est le danger !!!

Par les divers attentats, ce n'est pas comme l'EI veut le démontrer, il n'est pas le seul, qui exerce le terrorisme sur notre société et qui veut la combattre mais qui sont les autres ?

Déçu par notre démocratie, certains ne croient même pas que l'Extrême Gauche et/ou l'Extrême Droite pourra les "sauver", et recherche d'autres principes, idéologies qui pourraient leur donner un autre souffle, une vie plus riche et positive à leurs yeux, et c'est à ce moment que le danger est le plus grand et dévastateur pour notre société !!!

Même certains qui n'ont plus rien à perdre, ne savent plus quoi faire pour obtenir une vie meilleure  choisissent ce qu'il y a de pire, afin d'y arriver, une forme de terrorisme !!!

 En fait, comment peut-on définir le terrorisme ?

Recours à la terreur et à la violence pour imposer ses idées politiques ou son autorité.

Le terrorisme contrairement à ce que l'on veut nous faire croire, n'est pas seulement l'apanage d'Etat, de groupement de personnes qui veulent faire régner la terreur, en imposant leur idéologie, on doit la combattre c'est vrai, mais on oublie, trop souvent, dans nos pays démocratiques, les personnes oubliées, mise de côté par nos politiques et qui n'ont plus rien à attendre de notre société et qui ne croient plus à rien, ni au système, ni à l'extrême droite, ni à l'extrême gauche, et tout est bon, pour se mettre en valeur, et démonter que "eux" aussi, s'il le veulent peuvent faire régner la terreur.

On dit pour certains qu'ils ont fait allégeance à Daesh, actuellement, peut être, mais pour d'autres cela n'a rien avoir avec l'EI, mais pour l'EI, ils ne vont pas exprimer le contraire, même s'ils savent bien que ces personnes démunies de tous, ce servent d'eux pour faire régner la terreur, cela les servent bien.

Que faisons-nous pour ceux qui sont rupture de banc vis-à-vis de la société et qui font régner la terreur et qui rejoigne ou non Daesh et que la terreur et en fait exercée en leurs seuls noms, notamment Daesh pour commettre leurs méfaits ?

Rien !!!

Combattre Daesh, ou toute autre organisation terroriste, c'est tout à fait normal, mais que faisons nous contre le radicalisme du terrorisme au nom de Daesh, d'une autre organisation terroriste ou tout simplement qui s'inspire de ces faits pour leurs propres profits et trompe les autorités sur le fait de rejoindre Daesh, l'allégeance envers ces groupes de terroristes, et faire régner la terreur pour leurs seuls profits ?

Rien, absolument rien !!!

Il est temps de ressaisir, et de travailler au préalable, les différentes formes de terrorisme, d'où, elles viennent ?

Pour quelles organisations terroristes travaillent ils ?

Où pour leurs propres comptes ?

Car, d'après ce qu'on entend par la population, la presse, le politique, c'est comme si, il n'y avait que Daesh, et tous les autres qui rejoignent un moment donné ou non l'EI et que doit-on faire pour ces personnes ?

Je pense que suite aux derniers attentats, il n'existerait qu'une seule forme, ou de groupe de terrorisme !!!

Que pensez-vous du terrorisme mental, de la manipulation mentale et/ou psychologique qui est la base de tout terrorisme ?

On s'y attarde à cette forme de terrorisme ?

Je peux me tromper, mais je ne pense pas !!!

C'est pourquoi, je m'inquiète, car on s'attarde uniquement à ce qui se passe maintenant, et une fois que la vie reviendra à la normale, on baissera les bras, on abandonnera tout, comme d'habitude, et c'est à ce moment que toute structure pourrait prendre forme et recommencer l'impossible, l'inadmissible !!!

Alors s'il vous plaît, prenez garde, car c'est vous les politiques, car vous avez baissé votre garde quand tout allez bien et vous avez permis que tous ce qui se passe actuellement puisse arriver.

Car, si vous n'aviez pas baissé votre garde,vous n'auriez pas permis que tout ce qui arrive aurait pu commencer ?

Ce n'est sûrement pas une critique, mais une simple constatation, et que l'histoire est un éternel recommencement

Honnêtement, je ne possède pas de solution, car je n'ai pas l' "intelligence" suffisante pour vous en proposez une, mais cette parution n'avait que pour effet, pour vous exprimez mon mal être par rapport à tous ce qui se passe actuellement, en espérant pouvoir réveillez certaines consciences et certaines intelligences et que celles-ci, il n'est pas trop tard, il n'est jamais trop tard, il est grand temps qu'elles se réveillent et prennent le problème à bras le corps, et obtiennent les solutions pour permettre de combattre réellement toutes formes de terrorismes !!!   

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Nouveau !

Pour vos mobiles

Recherche


Choisissez une langue

frarnlendeiwitptrues

Tournai heure locale

Evènements

Mars 2019
L Ma Me J V S D
1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31

Météo Tournai

 

Publicité

Liens

Etiquettes

Météo Tournai

 

Coordonnées

Imprimer

Chaussée de Douai 147
7500 Tournai
Belgique
+32 472 68 74 46

Inscription Newsletter

Created by Created by Skydoo