L'ADN de De Wever, le précipitera-t-il vers la chute, la sortie ?

Le gouvernement fédéral est il pris en otage par la NVA, plutôt par son président Bart Dewever ?

La NVA est-il parti présidé et géré sans partage et uniquement par le triste "Sire" qu'est Bart De Wever ?

Ce n'est pas un secret, la NVA est en perte de vitesse, et a peur de voir revenir le Vlaams Belaang dans sa ligne de mire ?

Bart De Wever fleurte-il avec la ligne rouge, où est-il réellement un parti démocratique ou est-il, devient-il où redevient-il un parti d'extrême droite ?

Ces quatre questions reprennent les principales priorités et toutes les questions que la population se pose, et ce à son juste titre !!!

Ce qui est grave que l'on soit pour ou contre la politique engagée par le gouvernement fédéral, la position et la manière dont Bart De Wever intervient dans la politique menée par le gouvernement fédéral perturbe gravement le développement de la politique que veut mettre en oeuvre l'équipe de Charles Michel !!!

La NVA est un parti nationalisme et d'extrême droite et raciste, pour quelle raisons ?

L'idée originale qui n'est plus une, mais historique c'est un parti qui veut créer dans un temps plus ou plus moins long, vers la scission de la  Belgique.

S'il répond, non, à cette question, c'est le plus grand mensonge de toute l'histoire de la NVA !!!

Il attend, simplement le moment le plus propice pour déclarer leur indépendance !!!

Il souhaite une seule région, avec une seule langue, dont le rejet de tout autre langue  qui doit être considéré comme  une forme de racisme, le rejet de l'autre dans toute sa puissance, par rapport à tous les concepts d'appartenance à une autre langue que la leur et  contraire à une politique d'égalité de chance.

Car par l'empêchement d'employer une autre langue que le néerlandais, la politique menée interdit de pratiquer pleinement la notion de l'égalité de chance 

Aujourd’hui, ils font tous pour que les francophones ne puissent s'installer, par notamment l'obligation de parler uniquement le néerlandais.

Dans le cas d'un francophone, ou une personne parlant une autre langue que le néerlandais et unilingue, impossible de s'installer en Flandre, d'y vivre, de travailler, d'investir !!!

 Pour ma part, c'est un parti d'extrême droite !!!

Afin de déterminer le profil d'extrême droite de la NVA, je vous livre, ici la définition de l'extrême droite :

"Le terme extrême droite est employé pour classer des mouvements, des organisations et des partis politiques historiquement disposés à l'extrême droite des hémicycles parlementaires.

La question de sa délimitation suscite le débat, surtout celle de ses « invariants », mais plusieurs usages en sont distingués.

Auparavant, étaient d'extrême droite les mouvements comme l'Action française, marqués par la défense de la tradition contre l'époque moderne (et emblématiquement, contre la franc-maçonnerie), l'anti-parlementarisme, l'autoritarisme, la doctrine basée sur la race, les idées réactionnaires, les royalistes ultras. Ceux qui se réclament de ces idées aujourd'hui, comme nombre de catholiques traditionalistes, y sont toujours classés.

De plus, le terme est associé aux mouvements défaits par la Seconde Guerre mondiale, tels que le fascisme italien et le national-socialisme allemand, fondamentalement rejetés depuis lors, ce qui en explique l'usage largement péjoratif.

De fait, l'extrême droite se distingue de la droite par une contestation du capitalisme voire du libéralisme mais s'en rapproche par sa vision pessimiste des institutions démocratiques. L'ordre spontané que les libéraux trouvent dans l'économie politique, est plutôt l'unité organique de la nation, de la race ou de la communauté de croyants.

Par sa croyance en des lois intangibles (surnaturelles ou naturelles), l'extrême droite partage avec les conservateurs le refus de la révolution permanente (auquel répond la métapolitique) et avec Burke, la critique des droits de l'homme.

Par extension, certains qualifient d'extrême droite les mouvements qui s'opposent à un sens sinistriste de l'histoire, et partant, à leur vision de la gauche. Si le populisme, le nationalisme ou a minima le patriotismeont été portés par de nombreuses gauches, certains internationalistes aujourd'hui n'hésitent pas à placer leurs partisans à l'extrême droite. De même chez les adversaires des positions royalistes, national-syndicalistes, ethno-différencialistes ou traditionnalistes.

Enfin, il est à noter que la plupart des mouvements concernés rejettent le qualificatif d'extrême droite.

Les catholiques traditionnalistes et certains fascismes rejettent la dualité communisme-capitalisme, qu'ils estiment tous deux matérialistes et aliénants — d'où le concept de Troisième voie en France. - Source Données : site Wikipédia"

La différence entre droite et extrême droite : 

"La science politique anglo-saxonne parle plus volontiers de droite radicale signifiant par là qu'elle se situe à la limite de la droite démocratique, libérale ou conservatrice.

Pour se distinguer de l'extrême droite, la droite traditionnelle entretient, majoritairement, un refus d'alliance, dont une illustration est le « cordon sanitaire » en Belgique.

Dans certains pays, comme les Pays-Bas, l’Autriche ou Israël, des alliances sont nouées. Enfin, dans d'autres pays, la droite classique tente de préempter les thèmes porteurs de l'extrême droite.

Certaines personnalités ou structures politiques peuvent évoluer considérablement comme l'illustre, en Italie, la trajectoire du Mouvement social italien (néo-fasciste) devenu Alliance nationale (centre-droit) ou, en France, Alain Madelin, Gérard Longuet, Patrick Devedjian, Hervé Novelli. -  - Source Données : site Wikipédia"

Le problème, la NVA fait partie du gouvernement fédéral !!!

Et certaines politiques menées par le fédéral dérangent le maître d'Anvers !?!

Et n'a pas peur de le faire savoir.

Si on, ne prenez garde, à certains moments, les propos tenu par le président de la NVA se comporte comme s'il se trouverait dans l'opposition.

Cela à un effet des plus négatifs !!!

Il perturbe aussi bien la majorité que l'opposition.

La majorité et surtout le gouvernement fédéral ne sait plus comme réagir à une politique de déstabilisation de la part de, De Wever !!!

Charles Michel, et son équipe doit elle réagir à ses propos ? Et si oui, comment afin, que toute son équipe garde la stabilité nécessaire pour mener une politique saine ?

Les membres NVA du gouvernement fédéral, sont mis sur la sellette, et fragilisé par les propos de leur président.

Doivent ils réagir à ses propos ? Et si oui,  comment, pas évident pour eux !!!

Et que dire de l'opposition ?

Par la technique de déstabilisation de, De Wever, l'opposition voulant exercer celle-ci, le mieux qu'ils peuvent, sont dérangés dans leur travail, car les propos de De Wever, ne savent pas s'ils doivent réagir dans leurs combats à ces propos

Pour l'opposition, les interventions intempestives de  Bart De Wever, vient de plus en plus interférer dans leurs travaux.

C'est à se demander si De Wever, ne souhaiterait pas que le gouvernement tombe d'une manière ou d'un autre ?

Car les décisions prises au fédéral et par une partie des membres, il ne fait que critiquer, c'est tous juste, si par ces propos, ce ne serait pas une ligne de conduite qui donnerait aux membres de la NVA du gouvernement fédéral de changer leur politique, ou de la manière d'insister ne rechercherait tous simplement de discréditer ses membres et que la politique menée par ceux-ci ne rencontrerai plus celles, du parti !!!

Pardon, la vision de son président ?

Une fois, les membres de la NVA faisant partie du gouvernement fédéral quitterait le pouvoir, ne serait-il pas mis au rancart, dans l'ombre, dans des voies de garages pour avoir fait, au niveau fédéral,  sécession par rapport à l'idéologie primaire du parti, ou plutôt celle de son président ?

Car c'est la première fois que l'on voit un président de parti, sortir du bois, prendre la parole, de cette manière,  contre la politique menée par plusieurs de ses membres au pouvoir, dans la majorité.

Il discréditent ceux-ci d'une manière effrontée et erronée 

A part, le discrédit et la déstabilisation que recherche réellement De Wever ?

Tenir des propos du genre : Revoir et corrigé suivant son opinion sur  la Convention de Genève, interdit que les migrants, futurs, éventuels, réfugiés,  une politique différente aux niveaux des allocations familiales par rapport à ceux qui en bénéfice actuellement, un régime spécial pour eux, leur attribué un RIS (Revenus d'Intégration Social) adapté ou supprimé, et interdit la solidarité envers ceux-ci dans d'autres domaines, c'est tout à fait inacceptable, indéfendable et pratiquement impossible de mettre en place par rapport au principe de solidarité, des règles en matière d'égalité de chance, et ces propos pourrait condamnable au niveau raciste, xénophobe,.... !!!

Monsieur De Wever,vous commencez à énerver votre monde, pour une personne qui je considérais comme très intelligente, vous parlez de plus en plus dans le vide, sans argumentation valable, et vous ne faites du vent et vous pourrissez l'ambiance, et l'état d'esprit du travail du gouvernement fédéral que l'on soit pour ou contre, suivant les différentes idéologies que peut partager tous  citoyens !!!

 

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Nouveau !

Pour vos mobiles

Recherche


Choisissez une langue

frarnlendeiwitptrues

Tournai heure locale

Evènements

Janvier 2019
L Ma Me J V S D
1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31

Météo Tournai

 

Publicité

Liens

Etiquettes

Météo Tournai

 

Coordonnées

Imprimer

Chaussée de Douai 147
7500 Tournai
Belgique
+32 472 68 74 46

Inscription Newsletter

Created by Created by Skydoo